1, Place de la liberté
86320 Lussac-les-Châteaux

Désenfumage naturel

Le désenfumage naturel, c’est quoi ?

Le principe du désenfumage naturel est relativement simple. Il est réalisé par des amenées d’air naturelles et des systèmes d’évacuation des fumées, communiquant avec l’extérieur, soit directement soit par l’intermédiaire de conduits. Ces ouvertures sont disposées de manières à assurer un balayage satisfaisant du local.

Le désenfumage naturel est principalement utilisé pour les locaux de grand volume tels que les atriums, les établissements recevant du public (ERP) de type cinéma ou parc d’exposition, les locaux industriels, et, dans une moindre mesure, les circulations des bâtiments. Les systèmes de désenfumage mécanique sont dimensionnés pour évacuer 12 volumes/heure. Cela devient impossible pour les locaux de grand volume, d’où la pertinence des systèmes de désenfumage naturel pour ces locaux.

Quels systèmes ?

Les systèmes d’évacuation de fumée peuvent être de trois sortes différentes : des ouvrants de façades, des exutoires en toiture appelé DENFC (Désenfumage naturel de fumées de chaleur) ou encore des bouches d’aération, raccordées ou non à des conduits.

Il existe en parallèle quatre type d’amenées d’air : les ouvrants de façade, les portes des locaux à désenfumer donnant sur des espaces ou dégagements pouvant être largement aérés, des bouches, éventuellement raccordées à des conduits et, exceptionnellement, des amenées d’air mécaniques.

Les ouvrants se caractérisent par :

  • La surface géométrique d’ouverture (SGO)
  • La surface utile d’extraction (SUE)
  • Le coefficient aéraulique (Cv) 
  • La surface libre calculée (SLC)